Actualités de la CSFL


Univers Boulangerie 2017 - 12e Edition

12 ans après sa création, Univers Boulangerie revient en 2017, sur les terres de ses débuts : le Palais des Congrès du Futuroscope.

La Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française vous donne rendez-vous les dimanche 8 et lundi 9 octobre 2017.

 

Retrouvez le programme d'Univers Boulangerie 2017 directement sur leur site internet http://www.universboulangerie.fr/

 

La Chambre Syndicale Française de la Levure vous attend au Village Partenaires durant toute la durée de la manifestation.

 

Téléchargez l'invitation ici


Vivez La Fête du Pain 2017

« Bougez avec le pain ! »

 

Chaque année, autour du 16 mai (jour de la Saint Honoré, patron des boulangers), les boulangères et boulangers de France se mobilisent autour d’un thème commun, en animant leurs boulangeries et/ou en organisant des manifestations dans les villes et villages (fournils extérieurs, dégustations, concours…).

 

Depuis 1996, date de sa première édition, la Fête du Pain n’a cessé de prendre de l’importance (implication, retombées médiatiques…).

 

Le thème choisi pour 2017 invite au mouvement et célèbre l’activité sous toutes ses formes :

« Bougez avec le pain ! »

 

Pourquoi ? Parce que (se) BOUGER préserve de certaines maladies et parce que le pain a des qualités nutritionnelles adaptées à l’effort physique. Les pains spéciaux, avec des ingrédients variés, seront mis en avant mais aussi le pain de tradition française, valeur sûre de la profession plébiscitée par les consommateurs. Sous toutes ses formes, le pain est un compagnon de jeu et de santé indispensable et pratique que l’on peut consommer aussi bien en ingrédient de base qu’en accompagnement.

 

 

Les enfants et les plus grands pourront le découvrir,

partout en France, du lundi 15 au dimanche 21 mai !

 


Retrouvez toutes les festivités sur

http://fetedupain.com/


Parler Levures, c'est essentiel !

Pour beaucoup de professionnels, les levures sont un peu comme l’eau ou le sel, on en parle peu.

Tous savent bien qu’elles sont essentielles à la fabrication du pain, des viennoiseries et des pâtes levées, mais seul le levain est mis en lumière.

Il est temps de redonner aux levures la place de premier plan qu’elles méritent également. Les levures sont au cœur du métier des boulangers car elles révèlent tout leur savoir-faire, en particulier lors d’un moment clé, celui de la conduite de la fermentation panaire.

Un miracle de la nature au cœur de la fermentation panaire.

Les levures Saccharomyces Cerevisiae sont des champignons microscopiques présents partout dans la nature. Les levures ont été mises en lumière au 19ème siècle par Louis Pasteur qui a découvert le processus de fermentation. Ces cellules vivantes sont de véritables usines biologiques qui transforment des matières premières en composés divers, notamment du CO2, et assurent le processus de fermentation des pâtes boulangères. Elles ont aussi un rôle essentiel dans la prise de force de la pâte. Grâce à ces fonctions primaires, l’utilisation des levures est fondamentale pour assurer la qualité du pain et contribue à révéler ses nuances aromatiques.

 

Levures et levain, un rôle complémentaire au service du savoir-faire des boulangers.

On a trop souvent tendance à opposer les deux types de fermentation que sont la panification au levain et celle avec les levures.

Les levures jouent tout leur rôle en apportant à la fermentation une régularité qui n’est plus à démontrer. Elles sont utilisées pour donner de la vigueur au levain. Le levain est vecteur de goût, les levures contribuent aussi avec subtilité à révéler les arômes d’une fabrication soignée, notamment pour les baguettes de tradition française. 

Un produit naturel.

Le fait que les levures soient fabriquées à grande échelle n’enlève rien à leur caractère naturel. Le levurier use de toute sa connaissance pour sélectionner les meilleures souches de levures afin qu’elles se développent rapidement en se nourrissant de sucres. Ces cellules reproduites en grande quantité forment alors cette levure fraîche utilisée quotidiennement par les boulangers.

Un produit sain.

L’analyse des levures a permis de révéler leurs vertus nutritionnelles. Elles sont riches en protéines, en glucides complexes et en nutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme (minéraux et vitamines du groupe B). 


Rendez-vous à Univers Boulangerie 2016

Du 12 septembre au 9 novembre 2016, la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie organise Univers Boulangerie 2016.

  

Pour sa 11e édition, Univers Boulangerie se trouvera près de chez vous, 12 dates, 12 villes partout en France.

 

 

Pour retrouver les dates, les horaires et les villes concernées,

 

et pour commander votre pass,

 

 

rendez-vous sur 

 www.universboulangerie.fr

 


La nouvelle mode des aliments fermentés - La quotidienne du 12 mai 2016

Marie Claire Frédérique, journaliste culinaire et historienne de l'alimentation, présente son nouvel ouvrage pour une meilleure conservation de nos aliments.


LES FRANÇAIS ET LE PAIN : NOUVELLES HABITUDES D’ACHAT ET DE CONSOMMATION

Les résultats de l’étude menée par l’Institut QualiQuanti sur les nouvelles habitudes d’achat et de consommation des Français sur tous les types de pains ont été présentés le lundi 8 février  lors d’une conférence de presse sur le salon Europain. Pascal Cantenot, président de la FEB, Bernard Valluis, président du CIFAP et Stéphane Lacroix, président de la CSLF, ont commenté les résultats de cette étude.

 

L’étude révèle notamment que l’avenir du pain passe par l’association entre plaisir et santé (52% des Français estiment que le pain est bon pour la santé). Pour cela, il doit poursuivre ses efforts d’adaptation : aux différents âges de la vie, à tous les moments du quotidien (repas, fêtes, sport), aux grandes tendances (envie de découvrir, d’associer alimentation et forme).

 

 

La qualité est le premier critère de choix, celui qui conduit le consommateur à privilégier tel ou tel point de vente pour acheter son pain. Le prix ne vient qu’ensuite. Il doit toujours être justifié, mais n’est réellement décisif que lorsqu’il est trop haut, ou très bas.

Télécharger
Etude Pain FEB-CSFL
étude sur la consommation du pain, participation CSFL, levure
COMPRESSEétudePAIN.pdf
Document Adobe Acrobat 777.0 KB

Recommandation sur l’éthanol avancé de la Mission Sucre :  une menace pour la compétitivité des producteurs de levures

Télécharger
CP Ethanol avancé - Mission sucre - Une menace pour la compétivité des producteur de levure
CP Ethanol avancé - Mission sucre- une
Document Adobe Acrobat 279.6 KB

La Chambre Syndicale Française de la Levure s’engage dans la promotion du « Petit-Déjeuner à la Française »

« Le pain occupe un rôle central dans le petit-déjeuner. Ce moment doit rester un pilier du modèle alimentaire français, il est essentiel à notre nutrition et source de plaisir. » comme le rappelle  Stéphane Lacroix, Président de la CSFL

 

Premier repas de la journée, le petit déjeuner fournit à chacun, en moyenne, un quart des besoins nutritionnels quotidiens. Pourtant, il est de plus en plus négligé par les français. En effet, d’après le CREDOC, la proportion d’adultes qui sautent le petit déjeuner au moins une fois par semaine aurait doublée depuis 10 ans, passant de 11% à 21%.

 

Pour remédier à ce problème de santé publique, le « Collectif du Petit-Déjeuner à la Française » s’est investi dans la promotion du petit-déjeuner au travers d’une sensibilisation des pouvoirs publics.

 

En octobre 2015, cette sensibilisation se traduira par la distribution d’un million de petits-déjeuners à destination des populations les plus défavorisées. Ces petits déjeuners se composeront notamment de pain, de lait, de confiture et de jus de fruit.

 

Comme le souligne Stéphane Lacroix, « la levure permet de révéler les vertus nutritionnelles du pain en y apportant minéraux et vitamines B. C’est donc tout naturellement que la CSFL s’est associée au collectif du «Petit Déjeuner à la Française » pour redonner au petit-déjeuner une place centrale dans l’alimentation et réaffirmer que le petit-déjeuner est notre allié pour la journée ! »

Télécharger
Petit déjeuner à la française Dossier Pr
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Colloque LEMPA : Un colloque croustillant à l'INBP de Rouen

Le fonds de dotation EKIP, la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française et le Laboratoire d'Essai des Matériels et Produits Alimentaires (LEMPA) de l'INBP s'associent pour l'organisation d'un colloque dédié à la «croustillance» un pain croustillant à toute heure : technologie et ingrédients adaptés au pain français.

Un programme riche et dense et des intervenant de grande qualité sont au rendez-vous de ce premier événement professionnel de la rentrée, qui se tiendra le jeudi 17 septembre 2015 à l'INBP/LEMPA de Rouen (76).
Cette journée permettra aux auditeurs de faire le point sur le rôle de la fabrication et des agents fermentaires dans l'évolution de la croûte tant sur un plan technique qu'organoleptique.


La CSFL présentera une étude sur "l'Impact de la température de pâte et de la quantité de levure ajoutée sur la finesse et le croustillant de la croûte d'une baguette de tradition française." 


Pour obtenir le programme complet de ce colloque, et les modalités d'inscription, merci de bien vouloir contacter :

 

Corinne ou Patricia, Fonds de Dotation EKIP
64 Rue de Caumartin - 75009 Paris
tél 01 55 07 82 22 ou email contact@ekip.com



Rendez-vous à Univers Boulangerie 2015

 

Les Dimanche 4 et Lundi 5 Octobre 2015, la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie organise, à la Maison de la Chimie de Paris, Univers Boulangerie 2015. 

 

Cette 10e édition se déroulera sur le thème « La Boulangerie connectée, un défi collectif... ou déjà une réalité? » avec la participation de personnalités politiques de premier plan, d'intellectuels, de responsables de l’ensemble de la filière, de partenaires, de boulangers et des boulangères.

Commandez dès à présent votre pass via le site :


www.universboulangerie.fr


Communiqué de presse - Collectif "Petit Déjeuner à la française"

Dans le cadre du Collectif "Petit Déjeuner à la Française", un Communiqué de Presse a été publié afin de relayer les différentes actions de lobbying mises en place. 

 

Alors que le projet de loi de Santé Publique est examiné par le parlement, les professionnels des jus de fruits (UNIJUS), du lait de consommation (Syndilait), du pain (Fédération des Artisans Boulangers-Pâtissiers de Paris) et des confitures (groupe « fruits » de la FIAC) poursuivent leurs actions pour promouvoir le petit-déjeuner à la française.

 

Le Collectif redoute la poursuite du déclin du petit-déjeuner et ses conséquences en matière de santé publique. C’est pourquoi, depuis plus d’un an, le Collectif du Petit-déjeuner mène de nombreuses actions de sensibilisation. Il est ainsi à l’initiative d’un manifeste en faveur de la promotion du « petit-déjeuner à la française » pour que les acteurs politiques, économiques, de l’éducation et de la santé s’engagent afin de faire du « petit-déjeuner à la française » un des axes prioritaires de leurs actions.

Télécharger
CP Petit déjeuner Juin 2015.pdf
Document Adobe Acrobat 441.7 KB

Paris Beer Week #2

La 2nde édition de la Paris Beer Week a été lancée aujourd'hui et durera jusqu'au 31 mai.

 

Créée en 2014, la Paris Beer Week est le premier festival d'Ile de France où vous découvrirez le monde brassicole français et international, à travers de nombreux évènements organisés par tous les acteurs de cette communauté.

 

Cette semaine autour de la bière artisanale se clotûrera avec le Grand Final qui aura lieu samedi 30 mai de 11h à 23h,  à La Belleviloise 19-21 rue Boyer Paris 20ème.

Et vous pouvez d'ores et déjà acheter vos places pour la soirée du Grand Final sur le site de l'évènement http://laparisbeerweek.com/2015/grand-final/ 


Exposition Universelle Milan 2015 - Fabrication de baguettes au Pavillon France

 

Du 1er Mai au 31 Octobre 2015, se tiendra l'Exposition Universelle de Milan, Italie. Son thème général  « Nourrir la planète, énergie pour la vie », sera décliné sur le Pavillon France sous l’angle « Comment produire et nourrir autrement ? ».


Dans cette optique, une baguette de tradition française sera réalisée, sur place, par les boulangers présents au Pavillon France et portera le nom de Baguette du Pavillon de la France.

Elle sera réalisée à partir de ses ingrédients de base : de l'eau, de la farine et de la levure.


La réalisation de cette baguette est présentée dans une vidéo réalisée par Passion Céréales.


La Fête du Pain célèbre ses 20 ans

Du 11 au 17 mai 2015, nous fêterons partout en France les 20 ans de la Fête du Pain.


Cet évènement est l'occasion de découvrir le pain sous un nouveau jour, de rencontrer tous les acteurs de la Filière et de s'initier à l'art du pain. 

Cette semaine de festivités gourmandes encadrera la Saint Honoré (le 16 mai), patron des boulangers.


Evènement CSFL au SIRHA 2015

A l'occasion du SIRHA 2015 qui a eu lieu du 24 au 28 Janvier 2015, la Chambre Syndicale Française de la Levure a organisé un cocktail en l'honneur d'Olivier Neyreneuf pour le remercier de sa contribution au rayonnement de la levure française.

 

Ce cocktail était aussi l'occasion de réunir toute la profession autour de Stéphane Lacroix, Président de la CSFL, et d'Olivier Neyreneuf, qui fut de toutes les aventures concernant la levure durant ses années de travail.

 


La CSFL, lauréat des 13èmes Trophées de la Communication dans la catégorie « Meilleure campagne de relations presse »

   Le 24 février dernier, le premier accord collectif du secteur de l’artisanat a été signé entre la Confédération Nationale des Boulangers-Pâtissiers Français et le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

   Cet accord tend à réduire la teneur en sel des baguettes à 18 g de sel par kilo de farine, selon les recommandations de l’Agence française de la sécurité sanitaire (Anses).

   Dans cette optique, la Chambre Syndicale Française de la Levure s’est engagée dans une démarche de communication visant à informer les boulangers de l’objectif à atteindre pour fin 2014.

   Au-delà de la sensibilisation des boulangers, la CSFL a mis en place une communication auprès de la presse professionnelle et cette action a été relayée de façon significative dans la presse spécialisée en boulangerie.

   A ce titre, la CSFL remporte la 5ème place, au niveau national, de la catégorie « Meilleure campagne de relations presse » aux 13èmes Trophées de la Communication qui se tenaient à Cannes le vendredi 28 novembre 2014. Cette récompense montre l’implication de la CSFL dans son partenariat avec la Confédération Nationale des Boulangers-Pâtissiers Français.


"La magie de la levure"

Passion Céréales publie ce mois-ci le "Guide pratique de l'accueil des écoles primaires chez les professionnels de la filière céréalière".

 

 

Un encart intitulé "La magie de la levure" est présent p. 60 du guide et explique le rôle de la levure dans la fabrication du pain.

 

Ce guide est disponible en téléchargement gratuit sur le site de Passion Céréales (http://publications.passioncereales.fr/content/guide-d'accueil-des-écoles-primaires-chez-les-professionnels-de-la-filière-céréalière)

Télécharger
"La magie de la levure" - Passion Céréales
''La magie de la levure'' - Passion Cere
Document Adobe Acrobat 494.4 KB

Quelle est la différence entre une levure chimique et une levure de boulangerie?

En France, on trouve différents produits sous la dénomination «  levure » : levures de boulanger, levure chimique… Chacune possède des caractéristiques et des applications qui leur sont bien propres.

  • Les levures de boulangerie sont composées de cellules vivantes de Saccharomyces cerevisiae, un champignon unicellulaire. Elles sont utilisées par le secteur de la boulangerie dans toutes les pâtes fermentées. Les cellules de levures produisent du gaz (CO2) à partir des sucres présents dans les pâtes. Le gaz est capté par la pâte qui augmente fortement de volume et acquiert ainsi une texture légère, fixée par la cuisson. La levure de boulangerie contribue au goût du pain, en permettant la libération des arômes présents dans la farine, de la même façon que la levure utilisée dans l’élaboration du vin permet la révélation des arômes du raisin.
  • La levure chimique (ou poudre à lever) est un mélange composé essentiellement d’un agent basique (bicarbonate de sodium), d’un agent acide (acide tartrique, pyrophosphate de sodium) et d’un agent stabilisant (amidon). Elle se présente sous forme de poudre blanche et sert à faire gonfler pains et pâtisseries.

Contrairement à la levure de boulanger, qui agit par la fermentation de micro-organismes vivants, la levure chimique fait seulement intervenir des réactions chimiques de type acide-base. Tant que la poudre reste sèche, la réaction ne démarre pas. Lorsqu’elle est humidifiée, l’acide réagit avec le bicarbonate de sodium et un dégagement de dioxyde de carbone se produit, ce qui fait gonfler la pâte. Il faut alors la cuire sans tarder.

 

Dans les pays anglo-saxons il n’existe pas de confusion entre ces deux produits, la levure de boulanger se dénomme « yeast » alors que la levure chimique se dénomme « baking powder ».


"18g de sel dans le pain" : la CSFL s'engage aux côtés des boulangers

 

 

A l'occasion de la réduction de la dose de sel dans le pain à 18g par kg de farine, la CSFL s'engage aux côtés de la CNBPF pour promouvoir cette action gouvernementale, via la diffusion d'un document dans les cartons de levure des 32.000 boulangers français.

Télécharger
Communiqué de presse "18g de sel dans le pain: la CSFL s'engage aux côtés des boulangers"
14CSFL71- Communiqué de presse ''18g de
Document Adobe Acrobat 157.0 KB

Rendez-vous à Univers Boulangerie 2014

Les Dimanche 5 et Lundi 6 Octobre 2014, la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie organise, à la Maison de la Chimie de Paris, Univers Boulangerie 2014. 

 

Cette 9e édition se déroulera sur le thème « Le Pari de la Jeunesse » avec la participation de personnalités politiques de premier plan, d'intellectuels, de responsables de l’ensemble de la filière, de partenaires, de boulangers et des boulangères.


Levure et pain de tradition française : 20 ans de fidélité !

La Chambre Syndicale Française de la Levure célèbre les 20 ans de la baguette de tradition française à l’occasion de la fête du pain du 12 au 18 Mai 2014. 

 

« Sans levure, il n’y aurait pas de pain de tradition française » explique Stéphane Lacroix, Président de la CSFL.

 

La baguette de tradition est présente à toutes les grandes tables, y compris celle de l’Elysée qui est livré chaque année par le lauréat du Grand Prix de la baguette de tradition française de la ville de Paris.

 

« Dans tous les bons produits, on trouve de la levure ! » rappelle Stéphane Lacroix.

 

Télécharger
Levure et pain de tradition française -
Document Adobe Acrobat 121.8 KB

Evènement CSFL au salon Europain 2014

Crédit photos: Jean-Pierre Deloron
Crédit photos: Jean-Pierre Deloron

A l'occasion du dernier Salon Europain qui a eu lieu du 8 au 12 Mars 2014, la Chambre Syndicale Française de la Levure a organisé un cocktail en l'honneur de Gérard Blin pour le remercier pour ses dix années d'implication syndicale.

Ce cocktail était aussi l'occasion de réunir toute la profession pour le passage de pouvoir entre Gérard Blin et Stéphane Lacroix, nouveau Président de la CSFL.

 

«La CSFL est le partenaire historique de la filière boulangerie-viennoiserie-pâtisserie française» explique Stéphane LACROIX. « Je souhaite donner un nouvel élan à la communication pour rappeler le rôle essentiel de la levure dans le processus de fermentation. »


Signature d'un accord collectif dans le cadre du Programme National pour l'Alimentation (PNA)

Crédit photos: ©Cheick.Saidou/Min.Agri.Fr

 

Le 24 Février 2014,

 

Monsieur Stéphane LE FOLL, ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, Monsieur Gullaume GAROT, ministre délégué à l'agroalimentaire, et Monsieur Jean-Pierre CROUZET, Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française, ont signé le premier accord collectif avec un secteur de l'artisanat dans le cadre du Programme National pour l'Alimentation (PNA).

 

Cet accord tend à réduire la teneur en sel des baguettes à 18g de sel par kilo de farine, selon les indications de l'Agence française de la sécurité sanitaire (Anses).

 

C'est l'ensemble de la filière qui se mobilise pour mener à bien cette réduction de sel : l'Association de la Meunerie Française et la Chambre Syndicale Française de la Levure s'engage activement aux côtés de la CNBPF.


Stéphane LACROIX, nouveau Président de la CSFL

 

Stéphane LACROIX a été élu nouveau Président de la Chambre Syndicale Française de la Levure (CSFL).

La CSFL est le syndicat professionnel qui représente les producteurs de levures et de ferments, fabriqués dans l’Union Européenne et commercialisés en France.

« La CSFL est le partenaire historique de la filière boulangerie-viennoiserie-pâtisserie française » explique Stéphane LACROIX. « Je souhaite donner un nouvel élan à la communication pour rappeler le rôle essentiel de la levure dans le processus de fermentation. »
 
Stéphane Lacroix remercie Gérard Blin, le Président sortant de la CSFL et ajoute que « tous les membres de la CSFL saluent les missions effectuées par Gérard Blin pendant ses dix années d’implication dans notre syndicat professionnel ».


Remise des galettes de l'Epiphanie par la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française à l'Elysée, le 7 Janvier 2014

Le 7 Janvier 2014 avait lieu, à l'Elysée, la remise des galettes de l'Epiphanie par la CNBPF.

Lors de son discours, le Président de la République a insisté sur l'importance de la filière boulangerie et notamment la levure.

 

De nombreuses photographies sont disponibles sur le site de l'Elysée.


La levure dans tous ses états...

Suite à l'intervention de la CSFL devans l'Amicale Calvel en mai 2013, un article autour de la levure a été publié dans le bulletin n°36 de l'Amicale. 

 

Vous pouvez retrouver ce numéro sur le site de l'Amicale.


Lancement d’ALIMETIERS, le portail de référence des métiers de l’alimentaire en France

Le 14 Novembre dernier avait lieu le lancement d’ALIMETIERS, portail de référence des métiers de l’alimentaire en France, en présence du chef étoilé Thierry MARX et du ministre de l’agroalimentaire, M. GARDOT.

 

Ce portail s’inscrit dans le cadre du contrat de filière alimentaire signé le 19 juin 2013 et a pour but de valoriser les métiers et les savoir-faire de toute la branche alimentaire.

 

Il s’adresse principalement aux jeunes de 14 à 26 ans, mais aussi aux demandeurs d’emplois, aux salariés en reconversion et aux enseignants.

 

Ce portail a été créé suite aux actions menées au titre de la communication dans le cadre de l’item « attractivité des métiers » du contrat de filière alimentaire.

 

ALIMETIERS regroupe les 5 portails qui faisaient, autrefois, la promotion des métiers de l’alimentaire. Il s’articule autour de trois grands axes :

  • une borne emplois, regroupant les offres en CDD, CDI, alternance ou autres stages
  • les formations dans la filière alimentaire
  • la présentation des divers métiers constituant cette filière

Présentation à la presse de l'accord multibranches relatif au contrat de génération de la filière alimentaire

Lors de la conférence du Mardi 22 Octobre 2013, M. Sapin, ministre du Travail, M. Le Foll, ministre de l’Agriculture, et M. Garot, ministre de l’Agroalimentaire ont présenté à la presse l’accord multibranches relatif au contrat de génération et les engagements en faveur de l‘emploi dans la filière alimentaire.

 

Les pouvoirs publics soulignent le caractère exemplaire de cet accord. La « démarche de filière » permet une signature engageant « des dizaines de branches professionnelles couvrant l’industrie agroalimentaire, les coopératives, l’alimentation de détail » et ouvre des « perspectives nouvelles aux PME ». Ainsi, en permettant aux entreprises de 50 à 299 salariés de bénéficier du dispositif d’aide, cet accord « concourra à l’objectif de 30 000 jeunes de moins de 30 ans recrutés sur la période 2014-2017 et d’une proportion de 25 % de salariés de 50 ans et plus dans les effectifs d’ici fin 2016 ».


Tout savoir sur le Pain Bio

L'INBP publie un supplément technique "Tout savoir sur le pain Bio, de la fabrication à la commercialisation".

Vous pouvez le consultez en ligne ou le télécharger directement sur leur site.


Extension de la CCN 5 Branches IAD

Une initiative pour faciliter la fluidité de l’emploi interbranche et interentreprises

 

Depuis des décennies, plusieurs Fédérations Professionnelles des Industries Alimentaires se sont associées afin de mener des travaux et négociations sociales en commun. Ce travail a abouti à la rédaction d’une convention collective commune permettant aux salariés et aux entreprises de trouver un cadre conventionnel unique auprès de plusieurs centaines d’entreprises. L’objectif est de faciliter l’emploi et la mobilité professionnelle afin de répondre aux besoins des entreprises et des salariés. Ce rapprochement répond à une demande de simplification administrative et de facilitation du dialogue social exprimée par les salariés, les organisations syndicales, les entreprises, les branches concernées et l’Etat.

 

La Nouvelle Convention Collective Nationale des Industries Alimentaires Diverses, signée par l’ensemble des partenaires sociaux vient de faire l’objet d’un arrêté d’extension, publié au journal officiel le 31 mai 2013 pour une entrée en vigueur le 1er Juin 2013.

 

Applicable à 55 000 salariés, la nouvelle CCN se substitue aux trois Conventions Collectives suivantes :

  • la CCN des Industries Alimentaires Diverses du 27 mars 1969
  • la CCN des produits exotiques (fabricants, importateurs et transformateurs) du 1er avril 1969
  • la CCN des biscotteries, biscuiteries, céréales prêtes à consommer ou à préparer, chocolateries, confiseries, aliments de l'enfance et de la diététique, préparation pour entremets et desserts ménagers, des glaces, sorbets et crèmes glacées du 17 mai 2004

La Nouvelle Convention Collective offre désormais aux entreprises et aux salariés des branches concernées un cadre conventionnel actualisé. Elle couvre l’ensemble du champ des industries de la levure, du thé, des potages et bouillons, des glaces et sorbets, du café, du chocolat, des biscuits, de la confiserie, de la nutrition spécialisée….

 

15 Branches, 55 000 salariés une Convention Collective Industries Alimentaires Diverses

 

Pour accéder au contenu de la CCN 5Branches IAD du 21 mars 2012, cliquez sur le lien suivant : 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000027040696&fastReqId=349167980&fastPos=2&oldAction=rechConvColl


Pain biologique et levure conventionnelle

La levure conventionnelle (non biologique) peut-être utilisée dans la fabrication de produits biologiques après le 31 Décembre 2013, dans la limite des 5% d’ingrédients non biologiques.

 

Télécharger
Produits biologiques et levure conventio
Document Adobe Acrobat 198.3 KB

Les valeurs de l'Empreinte Carbone référencées à l'ADEME

Les valeurs d'empreinte carbone de la levure établies par le COFALEC sont désormais référencées dans la Base Carbone de l'ADEME,www.basecarbone.fr.

 

Validées par le COGO, le Comité de Gouvernance de la base carbone, les valeurs d'empreinte carbone de la levure deviennent à présent les propositions de référence pour l'élément levure préssée dans la Base Carbone.


Il n'y a pas de vin sans levures!

Nous vous invitons à découvrir la nouvelle plaquette de communication éditée par Œnoppia (l'association internationale des sociétés œnologiques) disponible sur notre site Web à l'onglet "alcool vin", et sur www.oenoppia.com.


La vente de levure reste soumise au taux de TVA de 5.5%

Suite à la publication au Journal Officiel de la loi de finance rectificative pour 2011 (Journal Officiel), la CSFL confirme aux utilisateurs de levures que la vente de levure (destinées à l’alimentation humaine) reste soumise au taux de 5.5%.

 

En effet, la levure n’étant pas un produit agricole, et n’étant pas vendue pour une consommation immédiate (dans le cadre de ventes à emporter ou à livrer) , le taux réduit de 5.5% continue de s’appliquer aux ventes de levures destinées aux application de panification (pain, viennoiserie,..) et à la production de boissons alcoolisée (Vins, bière, cidre..).

 

Par contre, les levures qui ne sont pas destinées à l’alimentation humaine (nutrition animale, cosmétiques…) passent au taux de 7%.


Cahier des charges Matières premières en Boulangerie

Ce jeudi 15 septembre 2011, une conférence a été organisée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris par la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie afin de présenter le cahier des charges des produits de boulangerie.

Afin de garantir une meilleure traçabilité des matières premières ainsi qu' une meilleure compréhension de leurs caractéristiques nutritionnelles,  16 produits de Boulangerie sont listés  dans ce cahier des charges. Les fiches "levain" et "levure" ont été élaborée par les experts de la CNBPF, en consultation avec la Chambre Syndicale Française de La Levure, ce qui garantit la cohérence entre les attentes des Boulangers et les produits proposés par les fournisseurs des boulangers. Les normes élaborées par la CSFL pour la levure et le levain sont disponibles sur le site de la CSFL. 

Ce travail fut initié en 2009, suite au rédactionnel réalisé par 60 Millions de Consommateurs sur la composition nutritionnelle de certaines viennoiseries.

Un dispositif d’information des Produits de Boulangerie (CIBP) destinés aux Boulangers sera mis en place à partir du 1er Juillet avec une ligne dédiée.

Le cahier des charges est disponible dans l’espace membre du site internet : www.boulangerie.com


Vers une pénurie de matière première pour l'industrie de la levure en Europe ?

Depuis le milieu des années 2000, les quantités de substrats disponibles pour les industries de la fermentation ont été réduites significativement, sous le double effet de la réforme de l'OCM sucre (baisse de 30% des quotas sucres) et au développement de l'éthanol dédié à la carburation (bénéficiant d'avantages fiscaux).

 

La Commission Européenne propose d'exporter 350.000 tonnes de sucre hors quota sur le marché mondial, ce qui entrainerait une quasi-disparition des ressources disponibles de substrats de fermentation, indispensables à la production de levure.

 

Plus d'information est disponible sur: www.cofalec.com

 

Vous trouverez ci-dessous le Communiqué de Presse du Cofalec sur ce sujet, ainsi qu'un Article de l'Agence de Presse "Agra-Presse".

Télécharger
COFALEC Press release on sugar supply
COFALEC press release on sugar exports.p
Document Adobe Acrobat 16.8 KB
Télécharger
Article AgraAlimentation sur la pénurie de sucre pour l'industrie de la Levure
www.agraalimentation.fr_les-levuriers-co
Document Adobe Acrobat 40.1 KB

Nouveau site pour la CSFL

Le 7 mai 2009, le nouveau site de la CSFL a été dévoilé.